Luttemedia.com | Nouveautées | Modifications | Fnlutte.com | Nouvelles | Forum de discussion
Google
Luttemedia Google
Boîte à outils
Outils personnels



 

World Wrestling Entertainment

Un article de Luttemedia - L'encyclopédie du monde de la lutte professionnelle



World Wrestling Entertainment
Image:Wwe.jpg
Acronyme WWE
Année de création 1953
Emplacement Stamford, Connecticut
Fondateur(s) Vincent J. McMahon
Propriétaire(s) Vincent K. McMahon
Anciennement NWA Capitol Sports, Capitol Wrestling Corporation, World Wide Wrestling Federation, World Wrestling Federation
1ère Fédération Mondiale


La World Wrestling Entertainment où, si vous préférez la WWE, est la plus importante fédération de lutte professionnelle au monde. Avant de prendre l'appellation de la WWE, la compagnie était connue sous le nom de TitantSports, inc. elle est ensuite devenue la World Wrestling Federation Entertainment, Inc. et puis la World Wrestling Entertainment, inc. La World Wrestling Entertainment est le module principal de la compagnie et ne touche que la lutte professionnelle, la WWE en tant que fédération de lutte a déjà porté les noms de la CWF (Capitol Wrestling Federation) dans les années 50, puis de la WWWF (World Wide Wrestling Federation) dans les années 70, alors que dans les années 80 ce fut la WWF (World Wrestling Federation), pour finalement devenir la WWE (World Wrestling Entertainment) en 2002.

La World Wrestling Entertainment, est une compagnie cotée à la bourse, cependant 70 % des actions appartiennent toujours au propriétaire et chairman Vince McMahon, à son épouse et CEO, Linda McMahon, à son fils (Vice-président exécutif de Global Media), Shane McMahon, et à sa fille (Vice-présidente de la division créative) Stephanie McMahon-Levesque, et de la façon dont c'est structuré, ils détiennent ensemble 96 % des pouvoirs votatifs. Les bureaux de la WWE sont présentement situés au 241 East Main Street, Stamford, Connecticut et ils ont des succursales à Londres, à Toronto et Los Angeles.

La WWE possède la plus grande vidéothèque de l'histoire de la lutte professionnelle. Elle fait la promotion de 3 divisions ; RAW, SmackDown! et ECW et détient 3 des 8 championnats du Monde reconnu par la Pro Wrestling Illustraded.

Le revenu de la WWE pour l'année 2006 (de mai 2005 à avril 2006) fut aux environs des 400 millions, avec un profit net approximatif de 47 millions. En date d'août 2006, la valeur de la compagnie s'élevait au-delà du milliard américain ! Ses actions sont disponible à la bourse de New York (NYSE) sous le nom de WWE.

Sommaire

[modifier] Son Histoire

[modifier] Ses débuts

En 1915, Roderick James "Jess" McMahon, grand-père de l'actuel propriétaire de la WWE Vince McMahon, fait la copromotion de combat de boxe (Jess Willard vs Jack Johnson). Dans un combat, le 5 avril 1915, Johnson perd son titre face à Willard à La Havane.

Une décennie plus tard, en 1925, McMahon s’associe à Tex Rickard et continue de produire des combats de boxe, mais, cette fois, ça se passe dans le vieux Madison Square Garden de New York. Son premier combat est présenté le 11 décembre 1925, avec un combat de championnat du titre de poids légers entre Jack Delaney et Paul Berlenbach. Les entreprises de Jess McMahon consistaient surtout à faire de la promotion pour des concerts et des combats de boxe.

Ce n’est pas avant 1935, étrangement, la même année ou Jim Crockett (NWA) lancera sa propre fédération de lutte, que la famille McMahon se verra impliquer dans le monde de la lutte. Son fils, Vincent Jess McMahon, commence à s’imposer de plus en plus dans la compagnie, surtout du côté de la lutte professionnelle. Cependant, la famille McMahon ne peut présenter de combat de lutte au Madison Square Garden, car leur partenaire et associé, Tex Rickard, avait une véritable aversion envers ce sport.

Cette politique de "pas de lutte au Garden" prend fin en 1948, lorsque Joseph Raymond "Toots" Mondt - endossé par le millionnaire Bernarr McFadden - dirige un gala de lutte au fameux aréna de New York. Mondt est aidé par l’aîné des McMahon, grâce à un certain Ray Fabiani qui fut, le contact derrière l'alliance de Mondt et Vincent McMahon.

[modifier] World Wide Wrestling Federation

En 1963, le "Nature Boy" Buddy Rogers est champion du monde poids lourd de la NWA et ses combats sont booké par Mondt. Le reste de la NWA est mécontent de Mondt, car ce dernier refuse que son poulain lutte à l’extérieur de la Northeast, ce qui mènera Mondt et le titre a quitté la NWA et créé la World Wide Wrestling Federation (WWWF).

Mondt et la WWWF voulaient que Rogers garde la ceinture de la NWA, mais ce dernier était peu enclin à perdre son dépôt de 25 000$ sur la ceinture (les champions devaient à cette époque, payer un montant pour assurer qu’ils honoreraient leur engagement en tant que Champion). Rogers perdra donc le titre de la NWA face à Lou Thesz à Toronto le 24 janvier 1963.

À la mi-avril, Rogers mérite le nouveau titre de la WWWF lors d’un tournoi des plus douteux à Rio De Janeiro. Il perd le titre un mois plus tard (17 mai 1963) aux mains de Bruno Sammartino, après avoir supposément subi une crise cardiaque tout juste avant le combat.

Le 1er logo de la WWF (1979 à 1983
Le 1er logo de la WWF (1979 à 1983
Quelques années après le décès de Mondt (en 1976), la WWWF devient la World Wrestling Federation (WWF) (milieu de l'année 79). Le changement de nom n’est en fait qu'esthétique, les propriétaires et le personnel de bureau, eux, restent identiques.

[modifier] World Wrestling Federation

Logo de la WWF (1984 à 1997)
Logo de la WWF (1984 à 1997)
En 1980, Vincent K. McMahon fonde Titan Sports, inc., et, en 1982, il achète la WWF de son père, Vincent J. McMahon.

C’est à l’âge de 12 ans que Vince découvre que son père est promoteur de lutte, il s’implique de façon régulière dans la compagnie jusqu’à ce que son père prenne sa retraite. L’aîné des McMahon a déjà établi le territoire nord-est comme l’un des plus vibrants membre de la NWA en reconnaissant que la lutte était plus une affaire de divertissement qu’un sport. Contre les souhaits de son père, McMahon débute l’expansion qui changera fondamentalement le sport et mets ainsi la WWF –autant que sa propre existence- en jeopardy.

Laisser la NWA pour une deuxième fois à elle-même ne fut pas une grosse affaire. La AWA avait depuis longtemps cessé d’être un membre officiel de la NWA, et la WWWF avait elle-même (10 ans auparavant) rejoint la NWA. Mais en aucun moment, eux n'avaient tenté de détruire le système territorial, qui avait été jusque-là la fondation de l’industrie via la NWA.

Les autres promoteurs furent donc furieux, lorsque McMahon débute la diffusion de gala de lutte sous le logo de la WWF au petit écran à travers les États-Unis, sans se soucier des territoires établis de la NWA. McMahon a en plus, mis en marché la vente de cassette vidéo des galas, et ce, toujours à l’extérieur de son territoire (nord-est des USA) via sa compagnie de distribution vidéo la Coliseum Video.

Il fut donc le premier à briser la loi non-écrite et territoriale, qui avait été jusque-là la base même de l’industrie. Pour rendre les choses encore pires, McMahon utilisera les profits générés par la publicité, les ententes télévisées et les ventes de produits dérivés, pour embaucher les talents des autres promoteurs. Les promoteurs à travers l’Amérique étaient maintenant en compétition directe avec la WWF.

Selon plusieurs, Vincent Sr., aurait alors mis en garde son fils: 'Vinny, qu’est-ce que tu fais?! Tu vas finir au fond d’une rivière!' En dépit d’un tel avertissement, le jeune McMahon a encore plus d’ambition: La WWF fera des tournées à travers les États-Unis. Cependant, une telle aventure requiert de très gros investissements en capital, lesquels placeront la WWF sur le bord du gouffre financier.

Le futur, pas seulement celui de la WWF, mais de la NWA et de l’industrie entière, se jouera avec le succès ou l’échec d’un concept unique qui mijote dans la tête de Vince Kennedy McMahon, WrestleMania. WrestleMania, un méga pay-per-view que McMahon présente comme étant le Super Bowl ou la série mondiale de la lutte professionnelle.

Le concept d’une Super-Carte de lutte n’avait rien de nouveau en Amérique du Nord; la NWA avait déjà présenté StarrCade quelques années avant WrestleMania. Et même le plus vieux des McMahon avait fait la promotion d’une Super-Carte au Shea Stadium, qui n’avait été disponible qu’en circuit fermé (endroits prédéterminés). Cependant, Vince voulait placer la WWF sur la carte et dominer toutes les autres, il vise donc beaucoup plus large, en ne ciblant pas que les fans de lutte, mais le public en général. Il fait monter l’intérêt des médias en invitant des célébrités comme Mr.T et Cyndi Lauper. Il s'associe avec MTV qui aidera la WWF à faire la promotion et couverture de l'évènement dans ce qu’on a alors appelé la ‘Rock 'n' Wrestling Connection’.

[modifier] Quand tout va bien

La nouvelle formule dans laquelle Vince McMahon mélangent lutte et divertissement, connaît un retentissant succès dès le premier WrestleMania. La WWF fait des affaires d’or grâce à Vince McMahon et son favori de la foule Hulk Hogan les années suivantes, créant ce que plusieurs observateurs se sont plu à appeler le 2ème âge d’or de la lutte professionnelle.

Cependant, aux débuts des années 90, le succès de la WWF commence à décliner alors que les fans en ont assez des personnages de cirques ou de super héros à la Hulk Hogan.

[modifier] Quand tout va mal

La WWF atteint le pire bas fond de son histoire en 1994, lorsqu’une vague d’accusations d'usage et de distribution de "Stéroïde" est portée contre Vince McMahon et la WWF, sans compter sur des allégations de harcèlement sexuel sur des employées toujours portées contre McMahon. Vince est éventuellement exonéré, mais pour les relations publiques le mal est fait et ce fut une véritable débâcle pour la WWF.

Le procès, pour "Stéroïdes", aurait coûté près de 5 millions dans une période ou les revenus étaient déjà en baisse. Pour compenser les pertes, Vince coupe du côté des lutteurs et le salaire des employés de bureau de 40 %. Ces coupures expliqueront aussi le fait que plusieurs lutteurs de la WWF se dirigeront vers la WCW entre 1994 et 1996.

[modifier] Le Monday Night War

Article complet: Monday Night War

Sous Eric Bischoff, la World Championship Wrestling (WCW)(le nouveau nom du super-territoire de la NWA de Jim Crockett depuis son achat par le milliardaire Ted Turner), commence à utiliser son énorme pouvoir monétaire pour attirer quelques talents établis à la WWF. Ça débute en 1994 avec les acquisitions des Hulk Hogan, "Macho Man" Randy Savage, Lex Luger, et puis en 1996 par Scott Hall et "Big Sexy" Kevin Nash en plus de quelques autres de moindre renommée.

En 1995, Bischoff crée l’émission WCW Monday Nitro qu’il présentera sur un des réseaux télé de Turner ; TNT et la WCW sera alors en compétition directe avec l’émission phare de la WWF, Monday Night RAW. Éventuellement, suite à l’arrivée de Nash et Hall et la création de la New World Order, la WCW surpassera la WWF dans les cotes d’écoutes et popularité pendant plusieurs mois.

McMahon répond en disant qu’il peut facilement créer de nouvelles Superstars et reprendre la tête dans la guerre des ratings, tout en resserrant les contrats, questions de rendre plus difficile le vol de talent par la WCW. Shawn Michaels et Bret Hart sont élevés au rang de lutteur vedette, il gagne en popularité, basée surtout sur leur excellence technique dans le ring. On est donc loin de l’ère Hogan. Malgré ça, la WWF continue de perdre de l’argent à une vitesse effréné. Les histoires, basées sur la réalité que la WCW offre aux fans, volent toute l’attention en comparaison aux histoires plus dépassées (voir enfantines) de la WWF.

Mais un incident viendra changer le visage de la WWE à jamais et renverser la vapeur ; il s'agit du "Montreal Screwjob".

[modifier] Montréal Screw Job

La rivalité entre la WWF et la WCW atteint de nouveaux sommets en 1996, quand la WCW offre un contrat à Bret "The Hitman" Hart. On estime l’offre que Bret a reçue à 9 millions pour 3 ans.

La WWF et Vince McMahon qui sont en difficulté financière, fait une contre-offre, mais beaucoup plus basse que celle de la WCW, mais elle est de plus longues durées et on lui donne le plein pouvoir et contrôle créatif sur son personnage. Bret Hart accepte l’offre de la WWF par loyauté et amitié envers Vince. Mais après plusieurs mois à gratter les fond de tiroir, et suite à de nombreuses pertes de profits, Vince alerte Bret de la situation catastrophique de la compagnie et quelque temps avant son combat de championnat face à Shawn Michaels qui doit avoir lieu lors des Survivor Series de 1997 à Montréal. Vince lui permet de reprendre les négociations avec la WCW. Malgré son grand sens de la loyauté envers la WWF, Bret Hart accepte l’offre de la WCW et il est prévu qu’il apparaisse à leur émission hebdomadaire Nitro à la fin de 1997.

Bien que le départ de Hart ne soit pas une surprise, on s’inquiète du fait que Hart pourrait quitter la compagnie en étant toujours champion de la WWF.

Il y a quelques années lors des débuts de la rivalité entre la WWF et la WCW, la championne féminine Alundra Blayze avait signé avec la WCW alors qu’elle possédait encore la ceinture de la WWF. Lors de Nitro elle avait présenté la ceinture de la WWF pour la jeter à la poubelle.

Le pire cauchemar de la WWF était donc de voir Hart à Nitro en portant le titre de la WWF. Même si Bret promet que jamais il ne posera un tel geste, et qu'il signe une entente promettant, que l'annonce de son départ s'effectuera seulement quand la ceinture sera à la taille d’un nouveau champion, Vince McMahon est inquiet. Il craint que le mot se propage. Il imagine donc une façon de lui enlever la ceinture avant que son arrivée à la WCW ne devienne publique.

Hart utilise alors son nouveau contrôle créatif inclus dans sa nouvelle entente de 30 jours, qui doit se terminer avec le PPV des Survivor Series. Il fait par contre savoir à la direction de la WWF, qu’il accepte de remettre le titre mais pas à Montréal face à son rival "HBK" Shawn Michaels.

McMahon sans aviser Bret, déviera du scénario prévu lors du combat de Championnat de la WWF lors des Survivor Series et permettra à Shawn Micheals d’enlever le titre à Hart. Durant le combat, Shawn Michaels place Bret Hart dans un "Sharpshooter", Hart est sur le point de se défaire quand l’arbitre Earl Hebner, sous instruction de Vince McMahon, fait signe de faire sonner la cloche et annonce Shawn Michaels comme vainqueur.

Bret Hart est tellement furieux qu’il crache au visage de Vince McMahon avant de quitter le ring. Ces évènements seront le point tournant de la feud entre la WWF et la WCW.

McMahon utilisera les répercussions de cet évènement pour se représenter lui-même comme étant un propriétaire démoniaque et se fait désormais appeler"Mr. McMahon". "Mr. McMahon" est un dictateur qui favorise les heel qui sont "bons pour ses affaires" au détriment des marginaux comme Stone Cold Steve Austin ou des"faces". C'est ce qui nous mènera à la rivalité Austin vs McMahon qui fut, la base du nouveau concept de l’ère "Attitude" qu’adoptera la WWF.

[modifier] Ère Attitude

Logo de l’ère Attitude (1997-2002)
Logo de l’ère Attitude (1997-2002)
Avec le momentum que donnera le "Montreal Screw Job", McMahon, et le patron de l’équipe créative Vince Russo, prendront une nouvelle direction, celle des histoires plus réalistes que l’on appellera l’ère "Attitude" et dans cette optique on créé un nouveau logo. Le visage de la WWE changera alors pour le mieux !

On emprunte (pour ne pas dire copie) plusieurs facettes à la Extreme Championship Wrestling pour rendre les histoires et combats plus excitants. L’ère Attitude est largement basée sur un seul homme : Stone Cold Steve Austin.

De plus en plus populaire auprès des fans, surtout depuis qu’il a remporté le tournoi du King Of The Ring 1996, Austin avec son style "redneck", brutal et sans pitié, gagne tellement la faveur des fans, que la WWF n’a pas d’autre choix que d’en faire un face lors de WrestleMania 13 au printemps 97 (combat au Steve Austin et Bret Hart font un "Double-turn").

Pendant l’été et une partie de l’automne 97, Austin rehausse son statut de rebelle qui est prêt à défier toute autorité en effectuant des"Stone Cold Stunner" à gauche et à droite entre autres sur le commentateur Jim Ross, le commissaire de l’époque ; Sgt. Slaughter et éventuellement le propriétaire de la WWF, Vince McMahon lui-même.

Les premiers indices de la feud Austin-McMahon apparaissent avec la victoire d'Austin au Royal Rumble 1998 qui lui permet de devenir l’aspirant #1 au titre de la WWF à WrestleMania. En conférence de presse d’avant WrestleMania, le propriétaire de la WWF affirme que ce n’est pas dans le meilleur intérêt de la compagnie qu'Austin remporte le titre. Leur relation se détériorera tout au long des années suivantes.

L’ère Attitude, prendra de sérieux galons lors de WrestleMania XIV, lorsque, le très controversé boxer professionnel, Mike Tyson est annoncé en tant qu'arbitre invité au combat de championnat qui doit opposer le champion Shawn Michaels à Stone Cold Steve Austin. Le fait saillant de la participation de Tyson, fut les confrontations verbales avec Austin qui s’étireront pendant quelques semaines avant WrestleMania XIV et qui prendront fin lorsque Tyson (qui devait être du côté de HBK) change son fusil d’épaule et fait un compte de 1, 2, 3 rapide en faveur de Stone Cold, qui remporte ainsi son premier titre de champion du monde de la WWF.

Micheals et Tyson ont alors un échange musclé qui se terminera avec Mike Tyson qui assène un coup de poing à Shawn Michaels et le mets KO. Les fans qui ont acheté le PPV sont ébloui ; on est loin de ce que la WWF avait l’habitude d’offrir. Mais malgré avoir offert un bon spectacle lors de WM XIV, la compagnie de Vince continue toujours d’être derrière la WCW dans les ratings, mais un mois plus tard, RAW remportera finalement la guerre des ratings devant sa rivale Nitro.

Suite à WrestleMania XIV, la WWF offre aux fans de nouveaux favoris. The Rock deviendra un des lutteurs les plus populaires de l’histoire de la lutte professionnelle. Mick Foley en Mankind deviendra l’un des lutteurs les plus aimés de la lutte, suite à sa chute mémorable du haut de la cage dans son combat face à l’Undertaker au King Of The Ring 1998 qui se déroulait dans un Hell In A Cell. D-Generation X, mené par Triple H, a maintenant remplacé la nWo comme le clan le plus intéressant à la télévision et dans le cœur des fans. Alors qu’il y a à peine quelques années l’angle WCW vs nWO avait pratiquement mené la WWF à la faillite, la situation est maintenant stable et les fans reviennent à la WWF, mené par la popularité de Steve Austin et la nature plus "osée" de RAW.

Mais ces changements ne viennent pas sans critiques. Plusieurs groupes sont outrés par les schémas de violence qu’offre maintenant la WWF. Des groupes féministes, déplorent et trouvent offensant la façon dont les femmes sont portrayées. Un autre groupe (Parents Television Council) lance même une campagne de boycotte envers la WWF. Par contre, la nouvelle présentation "controversé" de la WWF est de plus en plus attrayante pour le public cible de la WWF.

[modifier] La mort d’Owen Hart

La tragédie frappe la WWF le 23 mai 1999, à Kansas City. Owen Hart, dans son personnage de super héros du "Blue Blazer", devait faire une entrée dramatique dans la soirée lors du PPV "Over The Edge", il devait "voler" jusqu’au ring, sur harnais, en descendant du toit de l’aréna. Alors que Hart est attaché et placé en position tout juste avant de faire son entrée, le harnais de sécurité lâche et lui fait faire une chute mortelle de 78 pieds dans le ring en dessous de lui, tête première sur un des poteaux de métal, et ce, devant les milliers de fans présents à l’aréna.

Ceux qui regardaient le PPV à la télé n’ont pas pu voir l’accident, car le directeur venait à peine de couper l'image en direct, pour présenter une entrevue préenregistrée, lorsque l’incident s'est produit. Owen Hart est rapidement conduit à l’hôpital le plus près, ou on a malheureusement annoncé son décès. Un Jim Ross déconfit et sonné a alors dû annoncer le décès d’Owen Hart à la télévision alors que la direction venait à peine de l’apprendre. Les fans, présents dans le Kemper Arena, n’ont jamais été informés du décès d’Owen. Ils l'ont su en arrivant chez eux ou le lendemain à RAW. La décision de continuer le gala fut (et est encore) une décision controversée.

Le lendemain soir, la WWF dédicace les 2 heures de RAW à la mémoire d’Owen, plusieurs lutteurs et employés de la WWF laissent tomber leur gimmick pour partager leurs sentiments sur leur ami Owen.

Le PPV "Over The Edge 1999" n’a jamais été rendu disponible en VHS ou DVD suite au décès d’Owen Hart. On a aussi retiré plusieurs figurines du Blue Blazer de la circulation. Le frère d’Owen et ex-champion de la WWF, Bret, qui avait déjà une relation houleuse avec Vince McMahon suite au Screw Job, attaque et blâme McMahon pour la mort de son frère. Un procès s'ensuivit après une poursuite de l’épouse d’Owen envers la WWE. Le tout fut réglé hors cour quelques années plus tard.

[modifier] La WWF se diversifie

Le 29 avril 1999, la WWF lance une toute nouvelle émission spéciale appelée SmackDown! sur le réseau UPN. L’émission sera ensuite transformée en programme hebdomadaire le 26 août de la même année. C’est depuis, l’émission la plus regardée et la plus populaire de UPN. SmackDown! qui a depuis ses débuts été présenté le jeudi soir, se voit déplacer le vendredi dès le 9 septembre 2005. De façon surprenante, SmackDown! conserve malgré ce déménagement, la fidélité de ses auditeurs et fait toujours bonne figure dans les ratings.

Fort du succès de l’ère Attitude, le 19 octobre 1999, la compagnie parente de la WWF Titan Sports (actuellement appelé la World Wrestling Entertainment. Inc.) deviens coté à la bourse en offrant plus de 10 millions d’actions au public au prix de 17 $ l’action. La WWF annonce également un désir de se diversifier, incluant l’ouverture d’un club de nuit sur Time Square, une compagnie de production cinématographique et une autre qui publie des livres.

Malgré la perte de Steve Austin, suite à une blessure, la WWF continue de dominer les cotes d’écoute et devient une histoire de culture populaire en grosse partie grâce à The Rock qui devient un acteur de cinéma et HHH un joueur clé de haut de carte. La défection de lutteur de la WCW comme les Big Show, Chris Jericho, Eddie Guerrero, Chris Benoit et Dean Malenko renforce le roster, et tue pratiquement toute chance pour que la WCW redevienne une menace pour la WWF. Le scripteur en chef Vince Russo et son assistant Ed Ferrera ayant été les derniers à quitter la WWF pour la WCW en 1999, ils sont remplacés par le regretté Chris Kreski.

En 2000, la WWF en collaboration avec le réseau NBC, annonce la création de la XFL, une nouvelle ligue de football. Mais la ligue est loin de connaître le succès espéré et après une seule saison on la relègue aux oubliettes.

[modifier] L'achat de la ECW

Le 5 février 2001, Jim Ross confirme, dans son bulletin hebdomadaire (WWF Ross Report) publié sur le site internet de la WWF], que les Justin Credible, Jerry Lynn et le champion du monde de la Extreme Championship Wrestling Rhyno viennent de signer avec la WWF. Lynn et Rhyno ont conclu une entente verbale avec la WWF alors que Credible signe pour 3 ans le 26 janvier 2006. Bobby Eaton accepte-lui aussi un contrat avec la WWF comme entraîneur à la Memphis Championship Wrestling au Tennessee dans le but d'aider le développement des jeunes talents de la WWF. Paul Heyman lui débute comme commentateur coloré à RAW et Tazz se retrouve à SmackDown suite au départ de Jerry Lawler et de son épouse The Kat. La ECW déclare faillite en avril 2001. La WWF achètera la vidéothèque et Trademark de la ECW par la suite.

[modifier] L'achat de la WCW

Avec l'immense succès de l'ère Attitude, la situation financière de la WCW se détériore rapidement, et la fusion entre les compagnies AOL et Time Warner précipite la fin de la WCW alors que dans cette fusion on cherche à couper les coûts financiers un peu partout. En mars 2001, WWF Entertainment. Inc. acquiert la World Championship Wrestling pour la coquette somme de 5 millions.

Lors du dernier WCW Monday Nitro, Vince McMahon (dans son personnage de Mr. McMahon) prend le contrôle de la télédiffusion avec son fils Shane McMahon lors de la dernière demi-heure de Nitro et des images en direct de RAW sont alors diffusés sur TNT. C'est la fin de la WCW.

Des mois plus tard, Vince McMahon et Eric Bischoff mettront leurs différents personnels de côté, et Bischoff signera avec la WWF pour devenir le General Manager de RAW. Les fans se souviendront longtemps de ce moment, qui disait-on n'arriverait jamais !

[modifier] La Fin de l’ère Attitude

L’ère Attitude commence à battre de l’aile dans le coin de WrestleMania XVII. L’équipe de scripteurs (mené par Stephanie McMahon) commence à perdre de son originalité. On change des personnages d’antihéros comme Steve Austin, qui devient un champion paranoïaque et ont fait d'un lutteur talentueux comme Gregory Helms un super héros. Lors de cette même période, Triple H et Chris Benoit seront gravement blessé et ils disparaîtront de notre écran pour une longue période. En plus ce qui n'aide pas c'est le départ du phénomène de l'heure The Rock qui délaisse la WWF de plus en plus entre autres pour aller tourner le film : "The Mummy Returns".

Plusieurs personnes, pensent que l’ère Attitude s’est terminée à la fin de WrestleMania X-Seven. Alors que pour d’autres, c’est plutôt en novembre 2001, lorsque l’angle d’Invasion c'est terminé. D'autres font même jusqu’à dire que c’est plutôt lorsque la WWF a séparé ses troupes en deux divisions (RAW et SmackDown) en avril 2002 que l'ère Attitude a réellement pris fin. Il y en a même qui disent que l’ère Attitude c’est terminé à la fin de 1999, suites aux pressions effectuées par des groupes de lobbyistes anti-WWF comme le PTC et/ou le départ de Vince Russo pour la WCW. Une chose est sure, encore aujourd’hui la fin de l’ère Attitude mène aux débats chez les fans !

[modifier] L’angle de L'Invasion

Depuis la montée de la WCW dans les années 90, les fans de lutte ont longtemps rêvé d’une feud entre les 2 promotions. Le plan original était de voir la WCW prendre d’assaut RAW et de ramener à la vie WCW Monday Nitro. Cependant plusieurs gros noms comme les Ric Flair, Lex Luger, Kevin Nash, Goldberg et Sting étaient encore sous contrat avec la AOL-Time Warner, puisque Vince refusait de racheter leur contrat ou qu'eux préféraient s’asseoir sur leur contrat plutôt que d’aller travailler chez Vince McMahon pour moins d’argent.

Quelques contrats n’auraient pas joué en faveur du clan McMahon. Par exemple, le contrat de Hulk Hogan lui donnait plein pouvoir créatif en plus de 250 000 $ par apparition et ce seulement pour simple apparition de télé ordinaire, pour un PPV, il recevait beaucoup plus ! Tandis que, pour d’autres lutteurs, c’était à l’avantage de la WWF d'attendre que le contrat avec AOL-Time Warner prenne fin. Comme exemple ; Rey Mysterio, un gars qui malgré qu'il n'ait jamais remporté de titre majeur à la WCW était grassement payé pour sa loyauté et son talent. Malheureusement, il traînait depuis longtemps de sérieuses blessures aux genoux qui n’avaient jamais pu guérir, en plus d'avoir besoin de plusieurs opérations. Ce fut donc à l’avantage de Vince de le laisser chez lui, aux frais de AOL bien sûr, le temps qu’il récupère pour ensuite le signer à moindres coûts.

Pour en revenir à l'angle d'Invasion ; on disait donc que le manque de gros nom de la WCW combiné avec le fait que Vince McMahon exigera que les lutteurs de la WWF ne perdent pas face aux lutteurs de la WCW, aura sans doute mis fin à l’angle d’Invasion assez rapidement. Même l’intrusion de lutteurs de la ECW n'a pu sauver l’angle par la suite.

Plusieurs personnes croient que l’angle aurait pu connaître le succès si la WWF et Vince McMahon avaient comme prévu attendu quelques années, alors que plusieurs vedettes de la WCW et de la ECW ont joint les rangs de la WWF à la fin de l’ère Attitude.

En fait, ils avaient bel et bien l'intention d'attendre avant de faire l'angle, mais les plans à long terme n'étaient alors basé que sur 2 hommes : Triple H et Chris Benoit. Ce qui ne fut pas une très bonne idée, car le 21 mai 2001, lors d'un combat par équipe à Monday Night RAW, Chris Benoit et Chris Jericho affrontent Triple H et Steve Austin, HHH positionne mal son pied et ce déchire le quadriceps droit. Remarquablement, il sera capable de terminer le combat malgré l’horrible blessure qui le tiendra par la suite à l’écart jusqu’en janvier 2002.

Chris Benoit de son côté, lutte depuis longtemps avec une blessure au cou, blessure qui nécessitera finalement une opération après le King Of The Ring 2001, quand après avoir effectué un "belly-to-back suplex" de la 2ème corde sur Steve Austin, il atterrit de la mauvaise façon. La blessure privera donc la WWF de ses services pendant une bonne partie de l’année. Avec les deux lutteurs clés hors jeu, Vince n'a d'autre choix que d’y aller immédiatement avec l’angle d’Invasion, et ce, tout simplement parce qu'il n'a pas d'autres plans majeurs en tête.

Ironiquement, Ric Flair, un des noms majeurs à la WCW, qui aurait grandement pu aider l’angle d’Invasion, effectuera ses débuts à RAW le lendemain de la victoire de la WWF sur la WCW/ECW au Survivor Series de 2001 qui mettait fin à cet angle.

Cet angle raté contribuera à un certain déclin de la compagnie du côté financier, une baisse d’assistances et chute de ratings, bien que, malgré tout, la compagnie continue encore aujourd’hui d'offrir des bilans positifs à chaque trimestre à ses actionnaires.

[modifier] Champion Undisputed

Suite à l’Invasion et la victoire de la WWF au Survivor Series 2001, la WWF se retrouve avec les titres de Champion du Monde de la WWF et de la WCW disponibles, alors que tous les autres titres ont été unifiés aux Survivor Series.

Mr. McMahon annonce qu’à Vengeance 2001, les deux titres seront à leur tour unifié pour former le titre Undisputed. Le copropriétaire Ric Flair suggère que The Rock affronte Steve Austin pour unifier les titres, mais Mr. McMahon ajoute Chris Jericho et Kurt Angle à l’équation au grand déplaisir des fans. Rock affrontera Jericho, pendant qu’Austin affrontera Angle. Le gagnant de chacun des combats aura ensuite le même soir, un face à face pour déterminer le champion Undisputed.

Steve Austin bat Kurt Angle et conserve le titre de la WWF alors que Jericho bat The Rock pour remporter le titre mondial à grande surprise des fans. Mais la plus grosse surprise reste à venir. Jericho réussit à vaincre Steve Austin, avec un peu d’aide de Booker T, pour devenir le premier champion Undisputed depuis Lou Thesz dans les années 50.

[modifier] New World Order

Après que la WWF ait acheté la WCW en 2001, Vince McMahon ramène le trio original de la New World Order, c’est à dire Kevin Nash, Scott Hall et Hulk Hogan, lors du PPV No Way Out le 17 février 2002. Dans le scénario, McMahon s’allie à la nWo pour tuer la WWF, de cette façon Vince n’aurait plus à partager le pouvoir avec le nouveau copropriétaire "Nature Boy" Ric Flair.

Cependant, Hogan quitte le groupe après sa défaite de WrestleMania X8 face à The Rock et est assailli par Hall et Nash. Le duo ramène alors 2 anciens de la nWo, X-Pac (aka Syxx), le 21 mars 2002 à SmackDown et The Big Show (aka The Giant), le 22 avril 2002. La réunion de la nWo à la WWF sera de courte durée.

Hall est libéré par la WWF en mai à cause de ses problèmes d’alcool. Plus tard Flair deviendra un sous-membre de la nWo après avoir trahi Stone Cold Steve Austin. Comme propriétaire de RAW, Ric Flair organise un combat de type Lumberjack entre Austin et le nouveau membre inconnu alors de la nWo. Ce nouveau membre sera nul autre que Booker T. Le 3 juin 2002, Kevin Nash annonce que Shawn Michaels joint les rangs de la nWo et ce dernier évince Booker T du clan une semaine plus tard.

C’est de façon abrupte que Vince McMahon démembre la nWo le 15 juillet 2002, lorsqu’il reprend le plein contrôle de la WWE à Ric Flair. Le dernier clou du cercueil fut poser lorsque X-Pac tout juste avant le gala du 15 juillet s’évanouit et qu’ une semaine avant le démembrement de la nWo, Kevin Nash subit le même genre de blessure que Triple H et doit quitter pour plusieurs mois.

[modifier] World Wrestling Entertainment

Logo de la WWE
Logo de la WWE
Depuis l’an 2000, la World Wrestling Federation se bat contre une poursuite de la World Wildlife Fund, qui demande à la cour d’interdire à la World Wrestling Federation d’utiliser les initiales WWF au Royaume-Uni. Le tout se réglera le 6 mai 2002, lorsque la fédération change son nom pour la World Wrestling Entertainment, et change le "F" pour un "E" et adopte les initiales WWE. La compagnie mère, la World Wrestling Federation Entertainment, adopte elle aussi ce nom. Donc plutôt que de s’entendre financièrement avec la fondation, Vince McMahon décide de changer de nom.

Le logo est ensuite modifié et on lance une méga-campagne de promotion appelée "Get The F Out" pour aider à publiciser le changement de nom. On retire toute mentions verbales ou visuelles de la WWF, et la phrase "World Wrestling Federation" du logo attitude, est modifié sur toutes les anciennes images, ou émissions.

Quelques observateurs voient le nouveau nom comme la confirmation que la compagnie met de plus en plus l'emphase sur le divertissement plutôt que sur l’aspect athlétique de la lutte professionnelle.

[modifier] La séparation du Roster

Sans la compétition de la WCW, la WWE décide en 2002 de séparer son roster en 2 branches distinctes basées sur les émissions de télé, RAW et SmackDown. Chacune des branches aura ses lutteurs exclusifs et sera indépendante de l’autre branche, ils auront leurs propres championnats exclusifs (ex : Championnat WWE à RAW et le championnat du monde à SmackDown) et auront chacun leur propre General Manager.

Le titre de la WWE se retrouve à SmackDown, quand Brock Lesnar quitte RAW, obligeant donc que le titre mondial soit défendu à RAW. Lors du repêchage 2005, John Cena et Batista échangent leur place ce qui ramènera le titre mondial à SmackDown et le titre WWE à RAW.

En juin 2003, la WWE commence à présenter des PPVs en alternance. Un mois, c’est RAW, l’autre mois SmackDown, etc. Aussi la WWE conserve 4 PPV conjoint: Royal Rumble, WrestleMania, SummerSlam, et les Survivor Series. Annuellement un Repêchage prend place après WrestleMania, à ce moment, 5 lutteurs de RAW et 5 lutteurs de SmackDown changent habituellement de branche.

À la fin 2005, la WWE créé une nouvelle variante de l’angle Invasion, quand des lutteurs de RAW envahissent SmackDown et vice-versa. Cette pratique, aura emmenée quelques bons combats inter-branches lors de PPV et galas télévisés.

[modifier] Le retour des légendes

En 2005, la WWE instaure le programme des légendes. Continuant sa tradition d’intronisation de légende au Hall Of Fame de la WWE lors du week-end de WrestleMania, et travaillant avec des légendes comme "Rowdy" Roddy Piper et Superstar Billy Graham pour permettre l’apparition de nouvelle licence de marchandise diverse comme des figurines, des jeux vidéos et DVD.

Le programme des légendes a débuté de façon officieuse lors de la cérémonie des Hall Of Fame et l’ajout de nouveau intronisé. L’arrivée de la chaîne spécialisée et payante WWE 24/7, le Hall of Fame et le succès des DVD biographiques du genre de celui de "The Ultimate Ric Flair Collection", a facilité et accru la nostalgie chez plusieurs vieux fans de lutte, encourageant ainsi la WWE à aller de l’avant et à offrir des contrats de quelques milliers de dollars à d’anciens lutteurs d’une autre époque.

[modifier] La Mort d’Eddie Guerrero

Le matin du 13 novembre 2005, Chavo Guerrero est à la réception de l’hôtel, où lui et son oncle Eddie Guerrero ont passé la nuit à Minneapolis. Les deux hommes doivent participer au Supershow de RAW et SmackDown! le même jour dans la soirée. Eddie est retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel le jour même ou il est sensé remporter le Championnat du monde des mains de Batista qui doit quitter et laisser son titre pour soigner une blessure. On a découvert Eddie après qu’il ait raté le "Wake up call", inquiet Chavo demande à la sécurité d’aller ouvrir la porte de la chambre d’Eddie qui ne répond pas. Il découvre alors son oncle, ami et collègue inconscient, Chavo et les agents de sécurité tenteront le CPR, mais Eddie est déclaré mort sur place. Vickie Guerrero, l’épouse d’Eddie, annoncera plus tard que l’autopsie révèle que la mort est due à une crise cardiaque massive. Bien qu’il ait été sobre depuis 4 ans, ses problèmes d’alcool et de drogue passée lui auront quand même coûté la vie tout comme l’horaire de fou que la WWE exige de ses employés. Guerrero est le premier lutteur actif de la WWE à mourir depuis Owen Hart en 1999. La compagnie rendra hommage à Eddie lors du RAW et SmackDown! le soir même.

Suite à la mort de Guerrero, Vince McMahon annonce une nouvelle politique anti-drogue qui sera menée par une compagnie indépendante, cette compagnie effectuera des tests à l’aveugle sur les lutteurs et effectuera des tests physiques qui mettront l’emphase sur la santé cardio-vasculaire des lutteurs. L’annonce de cette nouvelle politique est faite après qu’un autre lutteur de la WWE, Nick "Eugene" Dinsmore, fut retrouvé inconscient dans sa chambre d’hôtel suite à l’usage (supposé) d’un médicament appelé "Somas".

Bien que les galas hommage à Eddie Guerrero sont bien reçu par les fans, la WWE continue d’utiliser le nom d’Eddie dans plusieurs storylines, dont dans celle entre Randy Orton et Rey Mysterio qui est perçu comme un des meilleurs amis d’Eddie dans la vraie vie. Après plusieurs combats ou Rey dédie ses combats à la mémoire d’Eddie, Orton défie Mysterio en disant que Eddie n’est pas au paradis, mais en enfer, et que Rey a autant de chance de gagner le titre mondial qu’Eddie en a de revenir dans le monde des vivants. Rey remporte le championnat du monde lors de WrestleMania 22 devant l’épouse d’Eddie Guerrero. Plusieurs lutteurs ont publiquement critiqué l’angle, et plusieurs fans se sont dit choqués de voir que la WWE continue d’utiliser le nom d’Eddie dans ses storylines. Rey Mysterio lutte depuis le décès d’Eddie avec 2 brassards ou il est écrit EG (Eddie Guerrero) il a aussi ajouté sur ses pantalons le tatoo en croix qu’avait Eddie sur le bras droit.

[modifier] Retour de l’Extreme Championship Wrestling

À la mi-avril 2006, des rumeurs annoncent le retour à temps plein de la ECW comme une 3ème branche de la WWE. Rumeurs qui se solidifient lorsqu’on apprend que Sabu a signé un contrat d’un an avec 2 années d’options avec la WWE et que la WWE a offert des contrats similaires à d’autres anciens lutteurs de la ECW. Des house shows de la ECW serait même à l’horaire pour juillet suite à One Night Stand 2 (juin). Cette nouvelle division de la WWE aura une case horaire sur Sci-Fi Network le mardi.

[modifier] Champions Actuels

[modifier] Anciens Titres

  • Championnat Undisputed WWE(2001-2002)
  • Championnat Européen (1997-2002)
  • Championnat Hardcore WWE (1998-2002)
  • Championnat Poids-super léger WWE (1981-2001)
  • Championnat Intercontinental par équipe WWF (1991)
  • Championnat Féminin par équipe WWF (1983-1989)
  • Championnat Arts Martiaux de la New Japan WWF (1978-1985)
  • Championnat Junior Poids-lourd WWF (1966-1986)
  • Championnat International par équipe WWF (1965-1985)
  • Championnat International WWF (1958-1983)
  • Championnat Nord-Américain WWF (1979-1981)
  • Championnat États-Unis WWWF (1970-1976)
  • Championnat Des États-Unis par équipe WWWF (1958-1967)

[modifier] Liste du personnel de la WWE

[modifier] Emissions et Commentateur(s)Actuels

[modifier] Voir aussi

[modifier] Liens Externes